• Instagram - Black Circle

Suzanne Capdevielle

8 rue du château, 67880 Krautergersheim 

suzanne.capdevielle@wanadoo.fr

 +33 (0)388641830

 

Frémaa logo
Ateliers d'art de France

© 2023 par Tipex, Créé avec Wix.com

Technique

Un émail mat nuancé,  des cuissons multiples suivies d’un enfumage contrôlé, revêtent l’argile de grès de couleur d’ardoise, de couleurs d’eaux stagnantes, d’ocre et de mousses.

Parfois, je combine aussi l’argile de grès et la porcelaine. L’un sert de support pour accueillir le blanc poudreux de l’autre.

Tranquillement,  l’acier et le bronze ont pris leur place.

Parcours

 

Une boue ocre qui colore un sillon de lande bretonne : un filon d’argile. Une véritable découverte lorsque l’on est enfant.

L’incroyable approche d’une matière inconnue, sans outils. Une tentative de cuisson directement au contact du feu. Recommencer, autrement, plus tard.

 

L’argile s’installa en moi, pour toujours. Elle attendit patiemment un moment plus favorable de ma vie pour à nouveau me faire signe. Une reconversion professionnelle qui me menait, après 18 ans dans le secteur informatique, à la création.

 

En 2007, je crée l’atelier en Alsace.

Un début d’activité marqué par l’admission  à la Fédération des Métiers d’Art d’Alsace (FREMAA) puis aux Ateliers d’Art de France.

Artisan d’Art, c’est un métier passion guidé par le savoir-faire, la volonté d’innover au niveau technique et la création. La création, c’est l’idée, l’implication, le doute, la solitude, la pensée et encore  la pensée. Un désir extraordinaire qui se développe au fur et à mesure que je tente de l’assouvir. Le résultat, c’est une transformation bien  personnelle de la matière avec  l’ambitieuse volonté de transmettre une émotion.

Un émail mat nuancé

Des cuissons multiples

Argile de grès et porcelaine

Inspiration

 

Certains lieux me guident et nourrissent mes pensées :

 

Une lande bretonne et l'atmosphère étrange, vaporeuse de son moulin. 

-Des paysages arides, désertiques, un sentiment d’austérité. Étonnement, la sérénité qui émane de la lande.

Les formes douces, généreuses et rondes des masses granitiques qui semblent peupler cette étendue. La ténacité des végétaux.

Une sensation d’immensité. L’horizon et le ciel tumultueux. La pureté et la profondeur de la nuit.

Le silence, l’isolement. La solitude qui combinée à la force des éléments appelle à la contemplation, au repli intérieur, au bien-être.

 

-L’atmosphère vaporeuse du moulin  où la farine règne et occupe l’espace.

Les traces de pas sur le sol poudreux. Les visages et les corps dissimulés par un voile de blancheur. Habitants presque irréels des lieux.

Le velours blanc qui se répand à l’extérieur sur la végétation environnante.

L’ensemble qui perd de sa précision et n’est plus qu’ébauche.

La douceur et la fraîcheur de la matière. Les surfaces boisées extrêmement polies par le glissement de la farine. La toile de jute déchirée.

La limpidité des sources d’eau, la force du courant. La luminosité.

 

 Longtemps, les algorithmes informatiques ont occupé mon temps et mon esprit. Les procédures prévoient toutes les situations et les attitudes adaptées. J’ai souhaité m’éloigner de ce « total contrôle » pour vivre plus pleinement, plus spontanément le présent avec tous ses aléas. La création avec sa marge d’inattendues au niveau technique et au niveau artistique ouvre la voie vers cette forme de sérénité que j’essaye d’offrir.